La déclaration de la Paje est destinée aux personnes employant une assistante maternelle dans le but de garder un ou plusieurs enfants. Vous devez donc obligatoirement déclarer le revenu versé à l’assistante maternelle à l’organisme de la Paje qui s’occupe ensuite d’établir les fiches de paie. Vous devez dans un premier temps réaliser plusieurs démarches d’un point de vue administratif. La MSA (Mutualité Sociale Agricole) ou la CAF doivent être contactées notamment pour déposer une demande de CMG (Complément de libre choix de Mode de Garde). Vous trouverez le formulaire correspondant sur le site des deux organismes.

La déclaration de la PAJE : formalités

Après l’examen de votre dossier, l’organisme contacté fera parvenir les différentes données vous concernant à la Paje. Cette dernière vous enverra par voie postale votre numéro d’immatriculation d’employeur. Les démarches suivantes sont ainsi facilitées notamment avec votre identifiant et votre mot de passe qui vous donnent accès à la déclaration en ligne.

Pajemploi s’occupe ensuite de calculer le montant de vos cotisations qui est intégralement pris en charge par la MSA ou la CAF. L’assistante maternelle reçoit directement à son domicile son bulletin de paie édité par les services de Pajemploi. Vous ne vous occupez de rien, tout est ensuite automatisé.

La déclaration de la PAJE : montants

La CAF doit faire le nécessaire pour payer les cotisations au centre de Pajemploi, elle vous verse également sur votre compte en banque une partie de la somme que vous devez transmettre à votre assistante maternelle qui s’occupe de vos ou votre enfant. À votre charge, il restera au minimum un taux de 15% du salaire de l’assistante maternelle. Le montant versé est influencé par vos conditions de ressources personnelles et le nombre d’enfants que vous confiez. Toutes les années, au mois de décembre, vous aurez l’opportunité de recevoir par voie postale une attestation. Cette dernière est indispensable au moment de remplir votre déclaration des impôts. Elle vous donne le droit d’accéder à un crédit en corrélation avec les frais engendrés par la garde de vos enfants. 

Les autres articles sur les aides familiales