Afin de permettre aux foyers les plus modestes de pouvoir accéder à des lieux de vacances ou à des structures d’animation, la caisse d’allocations familiales à mis en place des aides aux loisirs : les bons loisirs. Ces bons loisirs, également appelés bons aide aux temps libres, sont délivrés sous condition de ressources.

Comment bénéficier des bons loisirs ?

Pour bénéficier des bons loisirs, le demandeur devra être allocataire de la caisse d’allocations familiales et avoir perçu au moins une prestation destinée à un enfant à charge de moins de 20 ans au cours du mois de décembre de l’année précédant la demande. Ces bons loisirs sont également délivrés sous condition de ressources. Pour en bénéficier, le foyer demandeur devra justifier d’un quotient familial qui se situe aux alentours des 600 €.

Pour recevoir les bons loisirs, le bénéficiaire n’a aucune démarche à effectuer. L’antenne CAF dont il dépend, si celle-ci délivre des bons loisirs, l’en informera s’il y a droit.

Où et quand utiliser les bons loisirs ?

Cette aide aux loisirs fonctionne de façon similaire aux chèques-vacances. Les utilisateurs peuvent s’en servir pour régler tout ou partie de leurs frais de vacances ou d’activités auprès des établissements qui ont signé un accord dans ce sens avec la CAF. Les bons loisirs jouissent d’une validité d’une année maximum. Toutefois, contrairement aux chèques-vacances, les bons loisirs ne peuvent être utilisés pour régler des prestations que lors des périodes de vacances scolaires.

Montant des bons loisirs

Le montant des bons loisirs est variable et se détermine sous condition de ressources. Les critères pris en compte pour le calcul sont les revenus du foyer, le nombre d’enfants à charge au moment de la demande, et le projet de vacances précis. Cette aide n’est pas commune à toutes les antennes de la CAF et son montant peut varier d’un département à l’autre.

Les autres articles sur les aides familiales