La PAJE est le complément du libre choix du mode de garde, qui peut délivrer une aide financière aux parents qui travaillent et qui font garder leur(s) enfant(s) dans une structure habilitée. La PAJE est une aide de la CAF (caisse d’allocations familiales) délivrée sous certaines conditions et pour divers montants.

PAJE : qu’est-ce- que le complément de libre choix du mode de garde ?

Lorsqu’un parent, plus généralement la maman, il faut bien l’avouer, veut reprendre une activité professionnelle, il doit trouver un mode de garde pour son ou ses enfant(s) et faire les comptes en matière de dépenses. Bien souvent, des parents ont préféré garder eux-mêmes leurs enfants, car les dépenses de garde d’enfant ajoutées aux frais de déplacement pour se rendre sur son lieu de travail pouvaient grignoter une bonne partie du salaire. Et finalement rendre la situation d’emploi peu attractive.

Pour palier à ce phénomène, le complément du libre choix du mode de garde a vu le jour. Cette aide a pour but de compenser, en partie, les dépenses liées à la garde des enfants pour une personne qui reprend un travail.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de la PAJE ?

La PAJE est délivrée sous conditions de ressources, et son montant correspond à des paliers de revenus. Pour pouvoir bénéficier du complément du libre choix du mode de garde, il faut que les enfants concernés soient gardées par une structure habilitée qui gère des gardes d’enfant à domicile ou des assistantes maternelles agréées.

Pour bénéficier de la PAJE, le revenu tiré par la nouvelle activité doit être au minimum de 395,04 € pour une personne vivant seule, ou de 790,08 € pour un(e) salarié(e) en couple. Les travailleurs non salariés doivent apporter la preuve qu’ils sont à jours de leurs cotisations sociales.

Les autres articles sur les aides familiales