Vous avez des enfants et vous souhaitez consacrer du temps pour pouvoir les voir grandir et les accompagner dans leur évolution. Vous pouvez être aidé financièrement grâce au complément de libre choix d’activité de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE). Pour en savoir plus sur cette allocation de la CAF, nous vous invitons à lire cet article dédié au complément de libre choix d’activité de la PAJE.

Qui est concerné par le complément de libre choix d'activité de la PAJE ?

Le complément de libre choix d’activité de la PAJE vous permet de réduire votre temps de travail pour vous occuper de votre enfant. Cette allocation, versée par la CAF, est applicable à partir du moment où vous avez des enfants, qu’ils soient naturels ou adoptifs.

Quelles sont les conditions pour bénéficier du complément de libre choix d'activité de la PAJE ?

Pour vous verser le complément de libre choix d’activité, la CAF vous demandera de remplir les conditions suivantes :

  • Vous devez avoir un enfant de moins de 3 ans
  • Vous devez interrompre votre activité professionnelle de manière totale ou partielle pour vous consacrer à l’éducation de votre enfant (être en congé parental)

Par ailleurs, vous allez devoir justifier auprès de la CAF de votre activité professionnelle salariée. Pour cela, vous devez avoir validé au moins 8 mois de cotisation vieillesse :

  • Si vous n’avez qu’un enfant, dans les 2 ans avant sa naissance
  • Si vous avez 2 enfants, dans les 4 ans avant la naissance de votre deuxième enfant
  • Si vous avez 3 enfants ou plus, dans les 5 ans

Où et auprès de qui effectuer sa demande de complément de libre choix d'activité de la PAJE ?

Vous devez effectuer votre demande de complément de libre choix d’activité auprès de la CAF en lui adressant le formulaire Cerfa n°12324*03.
Si vous êtes en congé maternité, paternité, adoption ou maladie, vous devrez attendre la fin de votre période d’indemnisation avec la CPAM pour envoyer votre demande à la CAF.

Quel est le montant du complément de libre choix d'activité de la PAJE ?

Le montant du complément de libre choix d’activité dépend de votre situation :
Vous avez interrompu votre activité de manière totale et permanente :

  • 560,40 €/mois, si vous n’avez pas droit à l’allocation de base de la PAJE
  • 379,79 €/mois, si vous avez droit à l’allocation de base de la PAJE

Vous travaillez à temps partiel (50%) :

  • 426,12 €/mois, si vous n’avez pas droit à l’allocation de base de la PAJE
  • 245,51 €/mois, si vous avez droit à l’allocation de base de la PAJE

Vous travaillez à temps partiel (50% à 80%) :

  • 322,24 €/mois, si vous n’avez pas droit à l’allocation de base de la PAJE
  • 141,62 €/mois, si vous avez droit à l’allocation de base de la PAJE

Quelle est la durée du complément de libre choix d’activité de la PAJE ?

Si vous n’avez qu’un enfant, vous pourrez toucher le complément de libre choix d’activité de la PAJE pendant une période de 6 mois à partir de la naissance de votre enfant (de son adoption ou de son arrivée chez vous) ou à partir de la fin de votre congé maternité (ou paternité ou adoption).

Si vous avez adopté votre enfant et qu’il a entre 3 et 20 ans, vous toucherez le complément de libre choix d’activité à partir du moment où votre enfant sera arrivé dans votre foyer.

Si vous avez au moins deux enfants, vous pourrez toucher le complément de libre choix d’activité pendant 3 ans, jusqu’au mois avant l’anniversaire de votre enfant. Sachez que si vous avez des triplés, vous pourrez toucher le complément de libre choix d’activité pendant 6 ans.

Règles particulières concernant le complément de libre choix d’activité de la PAJE

Il faut que vous sachiez que vous ne pouvez pas cumuler le complément de libre choix d’activité avec :

  • Les congés payés
  • Les congés maternité, paternité ou adoption
  • Les congés maladie ou d’accident de travail

Une exception : si vous n’avez qu’un seul enfant à charge, vous pouvez cumuler le complément de libre choix d’activité avec vos allocations maternité (ou paternité ou adoption ou congé maladie) pendant le mois où elles s’achèvent.

Vous ne pouvez pas cumuler le complément de libre choix d’activité avec des allocations chômage. Vous ne pourrez bénéficier du complément à taux plein uniquement si vous demandez à votre Pôle Emploi de suspendre le paiement de vos allocations chômage. Celles-ci reprendront effet une fois que vous ne toucherez plus de complément de libre choix d’activité.

Les autres articles sur les aides familiales