De quoi sont composés les compléments de 4ème catégorie de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) ? Qui est concerné par ces compléments ? L’AEEH vise à aider financièrement les parents d’un enfant handicapé  à surmonter les dépenses liées au handicap de leur enfant, les compléments de 4ème catégorie permettent quant à eux d’apporter un bonus en fonction du degré de handicap de l’enfant et des répercussions que ce handicap peut avoir sur la personne responsable.

AEEH : Allocation d’éducation de l’enfant handicapé

Pour faire face au quotidien d’un enfant handicapé, les parents doivent procéder à des adaptations du lieu de vie, ou faire appel à des aides à domicile, ou encore suivre des soins ponctuels en établissements spécialisés. Dans certains cas, l’un des deux parents doit réduire de façon conséquente son temps de travail, parfois même arrêter totalement son activité professionnelle. Tous ces frais pouvant être engendrés, et quelquefois alourdis par une baisse des revenus, mettent les familles dans des situations économiques délicates.

C’est pour cette raison qu’a été mis en place le dispositif de l’AEEH, allocation d’éducation de l’enfant handicapé. Cette allocation est évaluée en fonction de la gravité du handicap de l’enfant, et peut ouvrir des compléments, comme l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé, compléments 4ème catégorie.

AEEH : Allocation d’éducation de l’enfant handicapé – compléments 4ème cat

Les compléments de 4ème catégorie de l’AEEH s’appliquent si l’un des deux parents se voit contraint d’arrêter totalement son activité professionnelle ou doit faire appel à une aide humaine à temps plein. Le parent peut également réduire son temps de travail à 50 % et faire appel aux services d’une aide 20 heures par semaine. Ou encore réduire son activité de 20 % et engager une personne pour 8 heures hebdomadaires.

Alors, l’allocation de base et les compléments de 4ème catégorie seront de 696,53 €, plus 227,43 € pour un parent isolé.

Les autres articles sur les aides familiales