La caisse d’allocation familiale (CAF) est chargée de gérer et de verser des allocations pour enfant sous le nom d’allocations familiales aux familles qui ont des enfants à charge. Ces allocations familiales dépendent du nombre d’enfants vivant au foyer et ne peuvent excéder une certaine durée dans le temps.

Allocation enfants : les conditions de délivrance des allocations familiales

Pour bénéficier d’une allocation pour enfants, appelée encore allocations familiales, l’allocataire doit avoir au moins deux enfants à charge vivant au domicile et qui soient âgés de moins de vingt ans.

Un enfant, même s’il n’a pas encore atteint les vingt ans, n’est plus considéré à la charge du foyer s’il perçoit une rémunération qui excède 55 % du Smic ou s’il est bénéficiaire d'une aide au logement ou bien d’une indemnité spécifique comme une prime de naissance ou encore l’allocation adulte handicapé (AAH).

Allocation enfants : quels sont les montants qui ne font pas l’objet d’une majoration ?

Le montant en vigueur pour l’allocation enfants versé par la caisse d’allocations familiales :

  • depuis le 1er avril 2012, et qui ne fait pas l’objet d’une majoration est de 127,05 € pour un foyer comptant deux enfants à charge ;
  • elle passe au montant de 289,82 € pour un foyer avec trois enfants à charge ;
  • le montant sera ensuite de 452,59 € pour un foyer avec quatre enfants ;
  • enfin, l’allocation enfants sera augmentée du montant forfaitaire de 162,78 € par enfant supplémentaire à partir du cinquième enfant à charge au foyer.

Ces montants sont les sommes nettes versées qui ont déjà été mises à contribution en termes de contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS).

Allocation enfants : les majorations éventuelles des allocations familiales

Lorsque l’un des enfants à charge du foyer atteint l’âge de 11 ans, alors l’allocation enfants est majorée de 35,74 €.

Une majoration mensuelle de 63,53 € est appliquée à partir de l’âge de 16 ans.

Les autres articles sur les aides familiales