La caisse d’allocations familiales a crée le dispositif VACAF afin de permettre une prise en charge totale ou partielle des frais d’hébergement et de restauration de ses allocataires pendant leurs vacances. Les vacances CAF peuvent se dérouler à la mer, à la campagne ou à la montagne, dans l’un des 27 centres familiaux de vacances. Le montant restant à la charge de la famille allocataire dépend de son quotient familial et lui est indiqué avant son acceptation.

Qui peut bénéficier du dispositif VACAF ?

Même si les centres de vacances de la CAF sont ouverts à tous, groupes scolaires ou séniors, séminaires, formation professionnelle, les personnes prioritaires pour l’accès aux hébergements de vacances restent les familles allocataires de la caisse d’allocations familiales. Pour bénéficier de l’aide aux vacances CAF, il doit y avoir au minimum un adulte et un enfant de moins de 16 ans lors de ces congés. De plus, la scolarité étant obligatoire en France, la caisse d’allocations familiales ne prendra en charge aucun congé dont les dates seraient posées en dehors des vacances scolaires. Si les conditions sont remplies, la famille allocataire pourra choisir sa destination entre 27 centres de vacances CAF.

Combien ça coûte ?

Les formules de vacances CAF permettent une prise en charge partielle du coût d’hébergement et de demi pension. Cette prise en charge sera calculée en fonction du quotient familial du foyer allocataire. Lors de la demande de réservation dans l’un des centres de vacances CAF, un devis est adressé au bénéficiaire afin de lui détailler le montant total de la prestation, le montant pris en charge par la caisse d’allocations familiales, et le montant restant à sa charge. Attention toutefois, en cas d’annulation de vacances de la part du bénéficiaire, la CAF ne réglera aucune prestation et le montant intégral du séjour restera à la charge de l’allocataire.

Les autres articles sur les aides familiales