La subvention de l’ANAH pour les travaux d’amélioration de l’habitat est une aide financière destinée  à la réhabilitation de logements insalubres ou pour la réalisation de travaux d’amélioration de l’habitat. Cette subvention est attribuée sous conditions de ressources.

Qu’est ce que la subvention de l’ANAH pour les travaux d’amélioration de l’habitat ?

La subvention de l’ANAH pour les travaux d’amélioration de l’habitat est une aide financière à la réalisation de travaux parfois lourds qui sont destinés à réhabiliter des logements fortement dégradés ou à procéder à une réelle et mesurable amélioration de l’habitat. La subvention de l’ANAH pour les travaux d’amélioration de l’habitat ne peut en aucun être attribuée dans le cas de petits travaux d’entretien, de décoration, pour des constructions neuves ou des agrandissements.

Pour bénéficier de cette subvention, le logement concerné doit avoir au moins 15 ans d’âge. Cette condition n’est pas obligatoire s’il s’agit de travaux dans le but de réaliser des économies d’énergie ou s’il s’agit de l’adaptation d’un logement pour une personne handicapée.

Qui sont les bénéficiaires de la subvention de l’ANAH pour les travaux d’amélioration de l’habitat ?

Il peut y avoir trois types de bénéficiaires pour la subvention de l’ANAH pour les travaux d’amélioration de l’habitat.

Tout d’abord le propriétaire bailleur, lorsqu’il s’engage à louer son logement pour une durée de 9 années à l’issue des travaux. Cette durée peut être ramenée à 6 ans si le propriétaire bailleur, son conjoint, ou l’un de ses ascendants ou descendants, souhaitent occuper le logement en tant que résidence principale.

Le propriétaire occupant peut également bénéficier de cette subvention. Il devra intégrer le logement au plus tard un an après la fin des travaux et devra y demeurer pour une durée de 9 ans.

Le locataire touchera exceptionnellement cette subvention pour des travaux urgents de mises aux normes ou pour adapter le logement.

Les autres articles sur les aides au logement