Certaines prestations de la caisse d’allocation familiale sont délivrées sous conditions de ressources aux foyers allocataires. Les revenus pris en compte sont ceux perçus au cours de l’année civile deux ans auparavant la date de la demande. Pour connaître les montants de prestations qui peuvent être versées, l’allocataire peut procéder à un calcul sur le site de la CAF. Il en va ainsi de l’apl, aide personnalisée au logement.

Calcul de l’apl

L’aide personnalisée au logement est versée aux allocataires de la caf afin de leur permettre d’accéder à la location ou à la propriété. Le calcul de l’apl se base sur le revenu fiscal de référence n-2 et d’autres composantes de la situation du bénéficiaire. Pour procéder au calcul de son apl, le demandeur peut utiliser l’outil de simulation simple et gratuit mis à disposition sur le site de la CAF.

Eléments nécessaires

Pour calculer le montant de l’aide personnalisée au logement à laquelle aura droit son allocataire, la caisse d’allocations familiales va se baser sur les ressources du foyer. Mais aussi sur sa composition exacte, à savoir le nombre d’enfants à charge au sein de la famille ainsi que la situation maritale du demandeur. L’activité professionnelle et le statut seront également pris en compte, tout comme la localisation du lieu d’habitation pour lequel l’aide est demandée. S’il s’agit d’une aide délivrée dans le cadre d’une accession à la propriété, l’allocataire devra indiquer la date de signature du prêt immobilier.

Révisions

Le montant que perçoit l’allocataire au titre de son aide personnalisée au logement, est réévalué au 1er janvier de chaque année. Une réévaluation en cours d’année est toutefois envisageable si le bénéficiaire connaît des changements conséquents dans sa situation personnelle. Pour bénéficier de l’apl, la demande doit être formulée très rapidement après l’entrée effective dans le logement.

Les autres articles sur les démarches sociales