La carte européenne d’assurance maladie, CEAM, donne la possibilité aux personnes affiliées au régime de l’assurance maladie en France de bénéficier de la prise en charge de leurs soins lors de voyages ou courts séjours dans les pays européens. Devant être demandée avant le départ du territoire par le titulaire, la carte européenne d’assurance maladie atteste des droits de son porteur.

Qui a droit à cette carte ?

A l’inverse de la carte Vitale, qui permet une ouverture des droits en matière de santé et d’accès aux soins sur le territoire français, la carte européenne d’assurance maladie ouvre ces mêmes droits à son porteur dans les autres pays européens. Sont donc concernées par la carte européenne d’assurance maladie tous ceux qui, en France, sont affiliés à la caisse primaire d’assurance maladie et y cotisent sur leurs revenus. La demande de cette carte doit être formulée avant le départ. Attention, si les ayant droit du titulaire principal, comme les enfants à charge ou le conjoint par exemple, font partie du déplacement en Europe, il devront eux aussi se voir délivrer une carte européenne d’assurance maladie personnelle. Si la carte Vitale sert à toute la famille, la carte européenne est nominative et concerne chaque titulaire.

Comment obtenir cette carte ?

Pour obtenir la carte européenne d’assurance maladie il faut en faire la demande auprès de la caisse d’assurance maladie par courrier ou par téléphone. Le demandeur peut aussi se présenter au guichet du point d’accueil de la CPAM dont il dépend ou encore se rendre sur le site ameli.fr s’il est affilié au régime général ou sur celui de la mutualité sociale agricole, MSA, s’il est affilié au régime des exploitants et ouvriers agricoles. Aucune pièce justificative n’est demandée pour la demande, uniquement le numéro d’immatriculation de l’assuré.

Les autres articles sur les démarches santé