L’allocation équivalent retraite permet de garantir un revenu mensuel aux personnes sans emploi qui sont titulaires du nombre de trimestres indispensables afin de bénéficier d’une pension de retraite à taux plein, mais qui n’ont pas encore atteint l’âge minimum de départ à la retraite. Versée par Pôle Emploi, l’allocation équivalent retraite a été supprimée le 1er janvier 2011. Pour les personnes dont les droits étaient ouverts avant cette date, l’allocation équivalent retraite continue d’être versée jusqu’à expiration des droits.

L’allocation équivalent retraite, c’est quoi au juste ?

L’allocation équivalent retraite (AER) a pour but de garantir un revenu minimum aux séniors ayant effectué, au cours de leur carrière, le temps de travail suffisant à l’obtention des trimestres nécessaires de cotisations afin de bénéficier d’une pension de retraite à taux plein, mais qui ne peuvent toutefois prétendre encore à son versement du fait qu’ils n’ont pas encore atteint l’âge légal de départ à la retraite fixé par la législation en vigueur.

L’allocation équivalent retraite peut être de substitution lorsqu’elle est versée à une personne qui ne remplit pas les conditions pour bénéficier de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou du revenu de solidarité active (RSA) ou bien ayant épuisé leur droits aux titres de ces prestations.

L’allocation équivalent retraite peut également être dite de complément lorsqu’elle s’ajoute à l’indemnisation au titre de la perte d’emploi par le biais de l’allocation de retour à l’emploi (ARE).

Dans tous les cas, et quel que soit leur âge, les bénéficiaires de l’allocation équivalent retraite peuvent demander auprès du Pôle Emploi à être dispensés de toute recherche d’emploi.

L'allocation équivalent retraite a été supprimée le 1er janvier 2011.

L’allocation équivalent retraite : calcul et montant de l’allocation

L’allocation équivalent retraite est fixée à 33,74 €. Reste à définir le nombre de jours par mois à indemniser afin de trouver le montant mensuel qui sera versé.
Les ressources du demandeur sont prises en compte pour procéder au calcul.

Les autres articles sur la retraite